La Fiac de retour sous de beaux jours…

Grand Palais Ephémère – 2021 – (c) Patrick Tourneboeuf 

Du 21 au 24 Octobre 2024, coup d’envoi dans la capitale pour la FIAC !

Jennifer Flay, directrice de la FIAC, promet pour la 47ème édition, une édition hybride taillée au Grand Palais éphémère. Le petit plus pour cette année, grâce à la collaboration avec Artlogic., elle prend possession de la toile jusqu’au 25 Octobre avec la FIAC Viewing Rooms.

Jennifer Flay – 2019 – (c) Max Tetard // FIAC – 2021 – Photo: Marc Domage // Artwork Page Filter – 2021 – (c) ArtLogic

La FIAC, le retour

De retour sous de beaux jours, la Foire Internationale d’Art Contemporain peint Paris des plus belles œuvres venues de toute l’Europe, d’Afrique, d’Amérique du Nord et du Sud, d’Asie, du Proche et Moyen-Orient.

Installées au Grandinterna Palais éphémère, de 10 000m2 dessiné par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, pour causes de travaux se tenant au Grand Palais, les galeries les plus remarquables de la scène Française et Internationale, se sont enfin réunis pour l’amour de l’art, pour l’émerveillement.

Grand Palais Ephémère – 2021 – (c) Wilmotte et Associés // FIAC – 2021 – Photo: Marc Domage

Almine Rech, Gagosian, Kamel Mennour, Thaddaeus Ropac, White Cube, Nathalie Obadia, David Zwirner, Perrotin, Marian Goodman, pour ne citer qu’elles, exposent et révèlent la maestria d’artistes du monde entier.

174 galeries de 25 pays qui offrent, pour le plus grand plaisir des collectionneurs, des amateurs, et des curieux, une sélection d’œuvres Modernes et Contemporaines.

Philippe Parreno revêt le costume de « roi des glaces », Bernar Venet, lui, exécute un bras de fer délicat, Daniel Steegmann Mangrané, quant à lui, préfère dépasser les frontières de la feuille pour un dessin qui s’envole. Ann Veronica Janssens nous captive, nous hypnotise avec iridescence, Wang Du, préoccupé par ce qui nous entoure, nous sculpte une réalité masquée,… bref une collection de noms qui sont les figures artistiques d’hier et d’aujourd’hui, et les précurseurs de la création de demain.

Philippe Parreno, Iceman in Reality Park, 1995 – 2019, Galerie Esther Schipper   // Photo : Andrea Rossetti // Bernar Venet, 229,5 Arc X 5, 1998, Galerie Waddington Custot //
Daniel Steegmann Mangrané,Untitled, 2014, Galerie Esther Schipper // Courtesy of the artist and the gallery – Photo : Andrea Rossetti // Ann Veronica Janssens, Sunsent B, CL2E354 and CL2 Blue Shadow, 2020, Galerie Esther Schipper // Photo : Marc Domage // Wang Du, New photo d’identité,2021, Galerie Baronian Xippas

La FIAC, « Hors les Murs »

Pendant qu’au Jardin des Tuileries, sur 18 000m2 d’exposition supplémentaire, fleurissent des œuvres de 25 artistes, dans le cadre de la Fiac « Hors les Murs ». Flying Dragon (1975), celle d’Alexander Calder, a atterrit sur les pavés de la Place Vendôme, digne collaboration de la ville de Paris et de la Galerie Gagosian.

Alexander Calder, Flying Dragon, 1975, © 2021 Calder Foundation, New York / Artists Rights Society (ARS), New York. Photo: Marc Domage  // Euridice Zaituna Kala, Rangement, de-Rangement, 2021 // Photo: Marc Domage // John Torreano, Mega Gem, 2021 // Photo : Marc Dommage

Vous l’aurez compris, l’apparition foisonnante de grandes expositions d’artistes dans les musées, les fondations et les galeries, et l’installation de nouveaux lieux d’expositions internationaux à Paris, ainsi que l’engouement significatif pour cette FIAC, permettent de souligner et d’asseoir la place de la France dans le paysage mondiale de l’Art Contemporain.

La FIAC où des conversations picturales colorées, sculptures élégantes et imposantes, lithographies, photographies signées, dansent sur les parois des cimaises ou s’envolent dans les ères de chaque exposant, voire jusqu’au delà des murs.

Que vous soyez à Paris, ou connectés sur internet, la FIAC, un événement à ne surtout pas manquer.

Crédits photos : FIAC 2021 – @ADAGP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To top