Les 10 erreurs à éviter lors d’un investissement locatif

Lorsque l’on projette d’investir dans un bien locatif, il est important d’étudier les points faibles et les points forts que possède celui-ci.

Ce projet vous tient sans doute à cœur et vous avez certainement envie d’éviter les mésaventures.

Si vous débutez dans le domaine, voici 10 erreurs à éviter lors d’un investissement locatif.

 

1. Être empressé

La précipitation n’apporte rien de bon. Lorsque vous vous lancez dans ce genre de projet, soyez patient et réfléchi. Ne vous empressez pas d’acheter un bien qui aurait une mauvaise rentabilité. Faites autant de visites que possible pour comparer les biens.

2. Ne pas préparer suffisamment son projet immobilier

Que vous soyez déjà propriétaire ou qu’il s’agisse de votre premier investissement. Il vous faut vous renseigner un maximum sur l’actualité du domaine immobilier, car elle évolue régulièrement. Investir demande une préparation, cela nécessite des connaissances approfondies sur le sujet. Renseignez-vous sur l’environnement fiscal, les zones géographiques, le marché immobilier. Une agence immobilière sera de très bons conseils.

 

3. Se projeter comme locataire plutôt que propriétaire

Lorsque vous souhaitez investir dans du locatif, il faut que vous sachiez que vos goûts sont subjectifs. Vos préférences doivent être mises de côté pour laisser place à l’esprit méthodique de l’investissement. Analysez les éléments pertinents pour la location, la présence de parking, les travaux réalisés, la localisation et la modernité du logement.

 

4. Négliger la localisation du bien immobilier

La localisation est l’un des points à considérer. En fonction de l’environnement, des alentours du bien que vous souhaitez acquérir, certains éléments peuvent jouer en votre défaveur. Avant tout achat, si cela est possible, cibler les grandes villes attractives, les quartiers convoités. Étudier la situation géographique avant de faire une offre d’achat, posez-vous les questions suivantes :

– Quels sont les commerces de proximité ?

– Quel type de transport y a-t-il aux alentours ?

– Y a-t-il des écoles et des universités à proximité ?

– Y a-t-il des hôpitaux à proximité ?

 

5. Négliger le choix du locataire

Le choix du locataire n’est pas un point à négliger. Un bon locataire est celui qui aura assez de revenus pour payer son loyer. Assurez-vous de la solvabilité de votre locataire en lui demandant les justificatifs pertinents. Tournez-vous vers les candidats qui auront un garant en cas d’impayé. Il existe des agences en ligne qui proposent des services de garantie de loyer. Pensez à l’entretien du bien, soyez attentifs au comportement du candidat lors de votre échange. Éviter de choisir des candidats qui auront peu de soins pour le logement. Là encore, une agence immobilière est idéale pour garantir les bons profils des locataires.

6. Fuir le courtier

Éviter le courtier pour payer moins cher lorsque l’on n’est pas expérimenté peut s’avérer être une mauvaise idée. Si vous souhaitez faire le meilleur investissement immobilier possible, faites appel à un professionnel. Le courtier est expert en négociation, il recherchera les banques pour l’obtention d’un prêt immobilier à meilleur taux et évitera les erreurs de financement. Il vous accompagnera également pour toute la durée de votre projet.

7. Ignorer le prix du marché

Connaître le prix du marché est impératif, lorsque vous serez prêt à faire une offre. Celle-ci doit être alignée au prix de vente immobilière réalisé sur les cinq dernières années, car le but est d’éviter toute perte d’argent. Faites des recherches minutieuses.

Kazeo vous propose de connaître gratuitement le prix du marché à Fort-de-France et aux Trois-Ilets.

8. Sous-estimer la valeur des travaux

La valeur des travaux doit sérieusement être étudiée. Si vous manquez d’expertise requise pour effectuer cette estimation, faites appel à un professionnel. Celui-ci vous orientera. Comparer les devis des travaux de rénovation, l’objectif pour vous est d’éviter toute perte d’argent importante.

9. Investir un apport personnel élevé

Aujourd’hui, il est possible d’investir dans l’immobilier sans apport. Lorsque le taux d’emprunt immobilier est très bas, il est préférable de ne pas investir ses fonds propres. Le dispositif Pinel mérite toute votre attention si vous avez envie d’investir sans apport.

10. Sous-évaluer la valeur locative

Faites évaluer la valeur locative des biens que vous visitez, rien de mieux que faire appel à une agence immobilière. Les experts dédiés sauront vous conseillez et vous proposer le meilleur prix selon le marché.

 

Investissement locatif peut s’avérer complexe lorsqu’on est peu renseigné, il est parfois judicieux de faire appel à l’agence ou un courtier qui vous permettra de libérer le temps que vous aurez passé sur des montagnes de recherche. Cependant, aujourd’hui, il est tout de même possible d’investir soi-même grâce au millier d’informations disponibles sur internet. Nous vous souhaitons un bon investissement locatif.

Crédits photos :
©Antoniolupindesign – ©Pinterest – ©apparatusstudio

To top