Aménager une chambre bébé / enfant, rien de compliqué !

Bébé en route, il est temps d’accueillir votre enfant ! Au-delà de vous, parents, c’est un moment pour réorganiser la maison. Et la question la plus importante que vous vous posez vraiment : A-t-on réellement pensé à la chambre d’enfant ?

Véritable casse-tête, il est difficile de trouver le parfait équilibre. Et pourtant, en suivant ces quelques conseils, c’est haut la main que vous relèverez ce défi !
D’abord faite pour accueillir bébé, la chambre d’enfant doit être un espace qui évolue avec son temps.
Petite maison dans la maison, elle se veut un lieu agréable à vivre et fonctionnelle. Elle doit avoir un côté pratique, sécuritaire et à la fois esthétique.
Vos progénitures y dorment, y jouent, y travaillent et s’y blottissent. Et pour bien ce faire, elle repose sur trois accords essentiels à son bon aménagement : son coin nuit, son espace ludique et son espace bureau.

Petit détour au pays de Peter Pan pour que bébé en grandissant explore les possibles de son petit cocon.

 

Les différents espaces à aménager

 

Le coin nuit

Il les fait rêver depuis longtemps, les enveloppe pour un voyage dans les bras de Morphée, le coin nuit est un espace de bien-être et de repos. Pour un sommeil réparateur, essentiel à la croissance et au développement du petit, il est indispensable ! À son seul nom suffit à ce que le sommeil soit agréable et donne envie de s’y réfugier.
Pour ce qui est du confort, privilégiez un matelas ferme, et si c’est pour bébé, la simple turbulette au lieu des couettes pour prévenir de tout événement peu chouette. On respecte les normes NF (normes françaises) des barreaux du berceau, et à partir de 2 ans, on opte pour le lit évolutif. C’est carrément plus pratique !

Dès ses 3 / 4 ans, pour le choix du lit, multiples sont les idées !
Le lit cabane, ou la mezzanine, donne une autre conception de l’espace. Surplombant la chambre, ils ont un côté ludique et permettent d’aménager une aire de jeu et/ou des rangements adaptés en dessous de leur petit nid.
La tente indienne et le couchage au sol, quant à eux adeptes de la philosophie Montessori, favorisent le développement de l’autonomie de l’enfant et préviennent des chutes éventuelles.
Adapté au plus de 6 ans, le lit superposé permet de gagner de la place, et/ou de partager l’espace avec un membre de sa fratrie.

 

L’espace ludique et l’espace bureau

En plus de dormir dans sa chambre, votre enfant y passe la majorité de son temps. Pour qu’il puisse s’exprimer, ne négligez pas ce côté. Que ce soit par le tapis de jeu avec un coffre à jouets, la table à dessin, le coin lecture avec une bibliothèque et quelques coussins. Faites-lui plaisir pour l’inciter à s’éveiller et accroître sa créativité. Sans surcharger le sol, le tout avec des rangements malins, pour qu’il apprenne à ranger seul. Boites à roulettes, meubles bas, placards fermés à sa hauteur etc…
Oups le bureau ! On n’oublie pas l’espace de travail. Eh oui, un bureau au mur, une table qui se déplace, etc, parce que oui, petit grandira.

 

La sécurité de la chambre

Très important dans sa conception, votre bambin doit pouvoir évoluer dans un espace sécurisé.
Au niveau de la porte d’entrée, pour que les petits doigts ne se coincent pas, pensez au ralentisseur ou à un bloque-porte. Ça évitera certains dégâts.
De même pour les fenêtres, on opte pour un système d’ouverture assistée qui nécessite la présence de l’adulte. Et surtout, retirez tous meubles sous ces dernières, l’escalade est vite arrivée.
Quand vous rangez les jouets, mettez-les plutôt au sol pour que ces derniers ne tombent au mauvais endroit. Sans passer outre l’installation électrique qui doit être aux normes sécuritaires, les caches-prises permettront d’éviter toute introduction de mains ou d’objets.

 

Les revêtements et l’hygiène

Au-delà du choix de la couleur, il est nécessaire de penser au revêtement du sol et au type de peinture. Les revêtements lessivables, spéciaux et/ou écologiques sont plus adaptés. Ayez cette réflexion dans la sélection du linge de maison.
Préférez des matériaux tel le parquet ou la moquette qui sont faciles à désinfecter. De même dans le choix du mobilier.

Une fois les bonnes matières choisies, laissez-vous transporter par la couleur. Il ne s’agit pas de vos envies, mais celles de l’enfant. À l’aide d’un nuancier, faites-le vous diriger vers celles qu’il préfère. Si vous hésitez, les tons neutres garantissent le faux pas, mais attention, pas plus de trois coloris.

De façon générale, ces quelques petits détails sont les clefs d’une chambre saine.

 

En bref, pour aménager la chambre de votre progéniture, le plus important sera de vous adapter à son âge. Privilégiez donc le mobilier évolutif qui vous fera économiser un certain temps. Quant à la décoration, elle est faite en adéquation avec la personnalité de votre enfant si il est en âge de pouvoir l’affirmer. Aux alentours de ces 3 ans, vous pouvez déjà commencer à échanger. Pour petit, moyen ou grand, une chambre est un cocon. Un espace douillet dans lequel on évolue et se retrouve.
En jouant sur les volumes et les hauteurs, en ne négligeant pas la sécurité et l’hygiène, et en personnalisant cet espace, il devient un véritable terrain d’imaginaires.

To top